Une attractivité événementielle renforcée, un plan d’investissement de près de 13 millions d’euros dans les cinq prochaines années, une montée en gamme des espaces et une réduction de la subvention d’équilibre versée par la collectivité, voici les résultats d’une nouvelle gestion mutualisée pour l’exploitation du parc événementiel le Phare de Chambéry, nouveau nom du site, par le groupement SavoiExpo et S-Pass.

Une attractivité renforcée

Plus de spectacles, plus de rencontres sportives et de rendez-vous économiques, une attractivité événementielle renforcée, c’est l’un des objectifs de la nouvelle délégation. Cet équipement qui accueille salons, congrès, spectacles, rencontres sportives et de nombreuses manifestations joue un rôle clé dans le rayonnement du territoire. Optimiser son exploitation participe à l’attractivité. Sur le plan régional, cela apportera une meilleure compétitivité de ce site événementiel 3.0 parmi les plus modernes de France sur le marché du tourisme d’affaires.

Plus d’événements

Le public profitera de plus de manifestations. Le nouveau délégataire s’engage à une croissance des spectacles avec 24 dates annuelles, contre 20 dates en moyenne à ce jour. Les rencontres sportives seront elles aussi plus nombreuses. Deux événements sportifs supplémentaires seront accueillis, en complément des 19 dates du Chambéry Savoie Mont Blanc Handball. Autre atout pour le rayonnement du territoire, l’accueil de rendezvous économiques. Une croissance de 14% de ce type de manifestations est prévue avec la création de trois nouveaux salons. Un guichet commercial unique sera mis en place afin de proposer cet ensemble d’offres événementielles accrues

Des investissements au service du confort des usagers

Lors des foires et salons, une interactivité beaucoup plus forte sera possible au niveau digital entre commerçants et clients avec une installation en 3.0. Des travaux de rénovation des deux structures sont également prévus. Le confort du public sera amélioré avec de nouveaux sièges et un nouvel éclairage. Un espace modulable et adaptable sera créé pour des évènements de 500 à 1 200 personnes afin de se positionner sur différents créneaux de scènes plus petites. À l’extérieur, le site sera davantage végétalisé avec la création d’une allée paysagère et sécurisante pour déambuler en mode doux au cœur du parc des expositions, ce qui sera plus agréable. « Un parc événementiel culture, sport, tourisme d’affaire, c’est la vitrine de la dynamique du territoire. Les têtes d’affiche s’y déplacent. Les salons, congrès, professionnels et grand public y sont la vitrine de notre savoirfaire », constate David Dubonnet, vice-président chargé des équipements collectifs, sportifs, associatifs et des relations avec les clubs sportifs

Des économies pour l’Agglomération

La mutualisation des sites permettra de réaliser une économie de près de 250 000 euros par an,soit 6,2 millions d’euros en 25 ans, pour la collectivité et d’accélérer le développement de manifestations économiques en lien avec les six filières d’excellence du territoire. « Si nous voyons cette délégation sur 25 ans et près de 13 millions d’euros d’investissements dans les 5 ans, c’est parce que Savoiexpo connait parfaitement le bassin économique », explique Xavier Dullin, président de Grand Chambéry. D’autre part, la dynamique de Chambéry et de son Agglomération,au cœur du sillon alpin, bassin versant des métropoles de Genève, Lyon et Grenoble est aujourd’hui incontestable. Rappelons que Chambéry est classée 5ème ville de plus de 50 000 habitants hors bassin parisien, la plus dynamique de France. Avoir un outil qui puisse être la vitrine de cette énergie, c’était le pari que nous avons relevé en réunissant deux infrastructures en une.C’est de l’investissement et beaucoup d’économies pour l’Agglomération »